Nous ne sommes pas que des numéros

Mis à jour : févr. 6

Les premiers pas en PMA s'accompagnent d'une nouvelle langue très particulière, de tout un tas d'examens à réaliser et de leurs corollaires, les résultats. Ces résultats vont vous faire rentrer dans de petites cases, plus ou moins étanches et vont finir par définir ce que vous êtes pour la PMA.



  • Pseudo : Poukhette

  • Région : Provence

  • Centre : Sainte Colette

  • Profession : ___________

  • Entrée en PMA en : 2015

  • Envie de bébé depuis : 2009

  • Quels « soucis » d’infertilité / hypofertilité avez-vous : Insuffisance ovarienne

  • L’examen que tu as détesté le plus depuis le début : Aucun (mon côté "il faut faut, je fais")

  • Pratiques-tu des médecines alternatives pour mieux vivre ce parcours, si oui lesquels : Acupuncture, naturopathie, micro-kiné, kinésiologie

  • En PMA pour mon premier, deuxième ou troisième enfant : notre premier et notre deuxième (je n'écris pas second, on ne sait jamais)

  • Ce qui est le plus dur pour moi dans ce parcours PMA : L'attente

  • Ce qui est le plus dur pour mon compagnon dans ce parcours PMA : La planification

  • Est-ce facile de concilier ta vie professionnelle et votre parcours PMA : Pas toujours vu que je "cache" mon parcours pour ce bébé 2

  • Ce que le parcours PMA t'apprend chaque jour : Que les médecins ont souvent raison mais qu'un corps humain est bien plus complexe et qu'il faut aller au-delà des premières impressions

  • La qualité que tu n’avais pas avant et que tu as acquis (vous avez acquis) grâce à la PMA : Faire confiance à son intuition

  • Une phrase qui te boost régulièrement pour la PMA : Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait

  • Une phrase pour ce bébé que tu aimerais avoir dans ton ventre, que tu aimerais tenir dans tes bras : Merci, je t'aime

  • Est-ce que tu partages ce parcours avec tes proches, si oui lesquels : la famille est au courant

  • Pourquoi as-tu eu envie d’écrire et partager sur Mon Arbre pour la Vie : parce qu'à plusieurs nous sommes plus forts




Toi c'est une IO (insuffisance ovarienne), toi un OATS (oligoasthénotératospermie), toi ceci ou toi cela. Ensuite au fur et à mesure du temps qui passe, chaque résultat, chaque nouvelle valeur va devenir votre alpha et votre oméga.


STOP ! Vous, nous ne sommes pas que des numéros.


Ces valeurs sont importantes car elles permettent de poser et d’affiner le diagnostic mais ces valeurs ne doivent pas devenir votre enfer personnel. Il faut toujours garder en tête que le corps, notre corps, est une mécanique complexe, que beaucoup de choses peuvent influencer un paramètre et qu’il existe bien des solutions avant qu’une valeur d’un paramètre donné soit figée à jamais.


Une valeur qui peut très vite devenir particulièrement anxiogène c’est l’AMH pour Hormone Anti-Mullërienne. Cette valeur en PMA peut décider à elle seule de l’acceptation ou non de votre dossier en fonction des critères de votre centre.


Certains centres ont ainsi fixé une limite d’acceptabilité à 0,70 d’AMH par exemple. Pour autant cela ne veut pas dire que toute grossesse et surtout toute naissance est impossible avec une AMH plus basse. On respire, on se calme et surtout on se souvient que le critère de l’AMH reste controversé et que même la Haute Autorité de Santé française a défini que le dosage de l’AMH n’était pas indiqué pour la prédiction des implantations, grossesses ou naissances dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation.


C’est ainsi que va le monde de la PMA. Il est régi et défini par des valeurs car il faut bien pouvoir comparer, classer, extrapoler aussi à partir de cohortes de patientes et patients déjà traités mais la PMA travaille sur la vie, sur cette matière tellement indéfinissable qu’est le vivant.


Chacun et chacune d’entre nous a ses propres réactions aux traitements et c’est pourquoi il est aussi intéressant de faire revérifier à intervalles plus ou moins réguliers si notre tableau global s’est modifié ou non. Pas pour voir si nous avons changé de case mais pour voir si notre équilibre interne a changé. Il peut changer en bien ou en mal, comme tout équilibre. À chacun ensuite de voir comment, en fonction de ses propres choix, il va vouloir ou non corriger ces déséquilibres.


En tout cas et dans tous les cas, n’oubliez pas, nous ne sommes pas que des numéros !


Pouhkette



Source : HAS : https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2749006/fr/evaluation-du-dosage-serique-de-l-hormone-anti-mullerienne

35 vues1 commentaire

Newsletter

Livraison offerte à partir de 150€ de commande

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard

Livraison France, Belgique, Suisse et

reste du monde

Pensé par et pour la PMA,

procréation médicalement assistée

Fabriqué en France

avec amour et bienveillance

mon arbre POUR LA VIE

Trouver un soutien spirituel et symbolique

pendant la période de vie difficile d'un parcours PMA, procréation médicalement assistée.

SUIVEZ MON ARBRE POUR LA VIE SUR :

  • Mon Arbre pour la Vie instagram
  • Mon Arbre pour la Vie facebook