La lettre ouverte à nos proches de Céline

Mis à jour : 6 févr. 2020

L'objectif de ces lettres ouvertes est de pouvoir faire comprendre à nos proches (vous qui nous lisez) ce par quoi nous passons lorsque nous vivons un parcours PMA (les épreuves, nos émotions, nos attitudes rationnelles et parfois irrationnelles aussi...).

C'est aussi vous faire passer un message avec toute notre bienveillance pour vous "aider" à savoir comment se comporter avec nous, pour vous "aider" à comprendre comment adapter vos mots face à nous, pour vous "expliquer" comment nous soutenir quand nous en avons besoin.


Ces lettres ont été rédigées par des femmes en parcours PMA dont chaque histoire est unique et révèle des maux qu'elles ont exprimé par leurs propres mots. Toutes ces lettres sont dictées par l'amour. Elles reflètent la réalité de nos vies, soyez indulgents, nous vous livrons une partie de nos âmes dans l'espoir de lever certains tabous et de libérer nos paroles communes.



À mes collègues, à mes beaux-parents, à mes amis, à ma grand-mère, à la fille de ma voisine, au frère de mon conjoint, à mon esthéticienne, à tous ceux qui m’entourent au quotidien, voici quelques mots que j’aurai aimé vous donner il y a quelques années…

...avant que je rentre dans ce parcours, avant que mon utérus soit visité de fond en comble, avant que j’apprenne à me piquer toute seule, avant que je connaisse par cœur la maternité sans jamais y être reparti à 3...


Mais parce que vous ne vouliez pas mal faire, que c’était surement inconscient et que vous ne pouviez pas savoir l’impact de vos paroles, je n’osais rien dire et préférais même parfois prendre de la distance... pour avoir le temps d’encaisser et revenir ensuite avec un joli sourire.

Tout d’abord parlons de la pression sociale, vous savez celle que vous allez me mettre sans vous en rendre compte par quelques remarques dès que j’aurai 30 ans :

"alors c’est pour quand ?"

"ça vous fait pas envie de voir tous ces enfants ?"

"ah ba toi quand tu seras enceinte vu comme tu es fine ça se verra !"…