La PMA m'a changé...

Mis à jour : août 4

Février 2017.


Ça y est, après plusieurs années ensemble, on se lance dans notre grand projet de vie, celui d'avoir un mini nous! 


Nous attendons le retour d'un superbe voyage aux Philippines entre amis, on vérifie la négativité au test Zika et c'est parti! 
Nous étions contents, peut-être déjà un peu stressée pour ma part, mais déjà impatients que cela fonctionne. 



  • Prénom : Marie

  • Région : Haut de France

  • Centre : Sainte-Saulve Valenciennes

  • Profession : Pharmacien

  • Entrée en PMA en : février 2018

  • Envie de bébé depuis : février 2017

  • Quels « soucis » d’infertilité / hypofertilité avez-vous : Infertilité dite inexpliquée

  • L’examen que tu as détesté le plus depuis le début : ce n'est pas un examen à proprement dit, mais la ponction est l'étape que je redoute et que je déteste le plus, sûrement due à l’anesthésie générale.

  • Pratiques-tu des médecines alternatives pour mieux vivre ce parcours, si oui lesquels : J'ai pratiqué l'acupuncture et l'aide psychologique pendant une courte période, je n'ai pas ressenti d'amélioration significative. Je pratique la méditation depuis peu et écoute de nombreux podcasts à ce sujet qui me font beaucoup de bien.

  • En PMA pour mon premier, deuxième ou troisième enfant : Notre premier enfant.

  • Ce qui est le plus dur pour moi dans ce parcours PMA : l'incertitude et l'ascenseur émotionnel difficile à gérer

  • Ce qui est le plus dur pour mon compagnon dans ce parcours PMA : il le vit plutôt bien et reste positif, peut-être juste le décalage et la non synchronisation avec nos amis qui ont déjà des enfants

  • Est-ce facile de concilier ta vie professionnelle et votre parcours PMA : aujourd'hui oui car j'adapte mes contrats de remplacements en fonction de nos projets de vie

  • Ce que le parcours PMA t'apprend chaque jour : à faire confiance en l'avenir et à se rappeler aussi la chance que nous avons pour tout le reste

  • La qualité que tu n’avais pas avant et que tu as acquis (vous avez acquis) grâce à la PMA : La patience et l'écoute de soi (en cours d'apprentissage) 

  • Une phrase qui te boost régulièrement pour la PMA : "le meilleur reste à venir" ou "Faire confiance en la vie"

  • Une phrase pour ce bébé que tu aimerais avoir dans ton ventre, que tu aimerais tenir dans tes bras : "Nous avons hâte de te rencontrer et de t'apporter tout notre amour"

  • Est-ce que tu partages ce parcours avec tes proches, si oui lesquels : Tout notre entourage est au courant de notre parcours, mais je n'échange quasiment plus avec eux actuellement, nous gardons ce sujet pour nous depuis quelques temps.

  • Pourquoi as-tu eu envie d’écrire et partager sur Mon Arbre pour la Vie : Pour mettre des mots sur mon ressenti, pour m'aider à m'apaiser et me faire du bien par l'écrit. Et également apporter un soutien ou une aide aux femmes qui sont dans ce même parcours.




Les mois passent... et rien ne se passe... le sentiment que ce sera plus compliqué que prévu se fait déjà ressentir.
 Autour de moi, plusieurs de mes amies annoncent leur grossesse et me voici confrontée à un tourbillon émotionnel, qui sera de plus en plus difficile à gérer.


Nous prenons rendez-vous avec un premier gynécologue 10 mois après le début des essais pour faire une batterie d'examens : RAS pour chacun de nous. 
Bonne et mauvaise nouvelle à la fois, apparemment rien n'empêcherait que cela fonctionne naturellement mais en même temps, rien ne se passe non plus.



Nous sommes dans la case : infertilité inexpliquée. 


Février 2018.


Nous commençons les premiers traitements "coup de pouce" en tout genre, soit un an pile après le début de nos essais.
 Tout d’abord, 3 cycles par voie orale puis 3 cycles par piqûres avec simple stimulation ovarienne. 
S’en suit 3 inséminations artificielles et enfin une première FIV avec transfert de 2 blastocystes et une deuxième sans implantation (qui ne compte pas pour la Securité sociale). 


Ces traitements de FIV ont été douloureux pour moi, avec beaucoup d’appréhension et de peur pour la ponction.



Août 2019.



Après avoir consulté 4 médecins, enchaîné ces 11 mois de traitements en 1 an et demi, une pause médicale s’impose. 


Mon corps réclame l'accalmie et ma tête aussi. 

En parallèle, les annonces multiples de grossesse de mon entourage s’intensifient et deviennent de plus en plus compliquées à gérer (malgré la joie que j’ai pour mes amies).
 Je pense être au bord de ce qu'on pourrait nommer une petite dépression et je me sens si seule face à toutes ces épreuves.


C'est dur...
 Mon conjoint est à mes côtés et me soutient du mieux qu'il peut. 
Il est ma force et mon pilier. 
Il vit bien la situation mais commence à être triste de me voir si mal. 
Pour lui, pour nous, je me dit qu'il est temps de prendre soin de moi, d'aller de l'avant, de lever la tête et de regarder autour de moi : nous avons la chance d'avoir une vie merveilleuse, remplie d'amour et de joie par nos familles et nos amis. 
C'est ce qu'il y a de plus précieux : l'amour et la santé des nôtres. 


Apprécions et savourons tout simplement cette chance que nous avons et faisons confiance en la vie, c'est elle qui décidera du bon moment.


Car oui nous y croyons, cela fait un peu plus de 3 ans que nous essayons mais nous gardons espoir.  Et nous avons de quoi nous réjouir!  Un autre grand projet nous rempli de joie : celui de nous marier! 
Quelque peu repoussé suite au covid certes, mais qu'importe, nous attendons ce grand jour avec impatience. 


L'automne arrivera bien assez vite... 
Pendant cette période de confinement, nous avons craqué pour un petit chiot, une gentille petite femelle qui nous comble de bêtises, d'amour et d'affection. Notre famille s'est déjà agrandie et nous sommes ravis.




Juin 2020.



Aujourd’hui, après 10 mois sans PMA, je suis en mesure de dire qu’elle nous a fait vivre des moments très difficiles en terme d’émotions mais nous a soudés aussi plus que jamais. 


Nous souhaitons avancer ensemble et continuer à nous battre pour avoir cet enfant tant désiré.




A titre individuel, la PMA m’a changée, m’a fait évoluer, m’a appris à me remettre en question, à accepter notre parcours et nos difficultés, à me recentrer sur l’essentiel et à apprendre à m’écouter. 
C’est un travail quotidien de longue haleine, pour me sentir mieux chaque jour et plus sereine.

Il y a des jours plus faciles que d'autres, c'est parfois encore fragile mais je persévère. 
Elle m'apprend à me découvrir et me rendre compte que je suis certainement plus forte que ce que je pensais.




Je ne sais pas ce que la vie nous réserve mais je souhaite rester confiante, positive, pour moi, mon couple et ma famille. 
Continuer à avancer sur d'autres projets en parallèle et poursuivre la méditation et l'écoute de podcasts sur le sujet qui me font un bien fou.



Profiter de toutes les jolies choses qui nous entourent et me préparer au mieux à accueillir la vie. 

Car oui, j’ose espérer que le meilleur reste à venir 😊


Marie D.

37 vues

Newsletter

Livraison offerte à partir de 150€ de commande

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard

Livraison France, Belgique, Suisse et

reste du monde

Pensé par et pour la PMA,

procréation médicalement assistée

Fabriqué en France

avec amour et bienveillance

mon arbre POUR LA VIE

Trouver un soutien spirituel et symbolique

pendant la période de vie difficile d'un parcours PMA, procréation médicalement assistée.

SUIVEZ MON ARBRE POUR LA VIE SUR :

  • Mon Arbre pour la Vie instagram
  • Mon Arbre pour la Vie facebook